top of page
  • juliengautherot

C'est un bordel ce monde, mon gars :)

Dernière mise à jour : 16 févr. 2023

Il y a quelques semaines, j'avais eu un instant de lucidité sur le sujet de ce post, avais pris trois notes dans un coin, et puis il était tombé dans l'oubli. Et voilà-t'y pas que ce matin, il est revenu en force et beaucoup plus détaillé, complet... et ça pousse fort !! Alors comme d'habitude: je ne réfléchis pas, je retranscris et je partage !


Dans certains posts précédents j'avais décrit ma compréhension du principe du cycle de la vie d'une âme, traversant les vies et les incarnations au gré de ses envies et besoins de développement, d'apprentissage et de croissance (ici et ici entre autres). Tout cela dans le but de tendre vers le TOUT, vers l'UN.


J'ignore totalement comment naît un âme (peut-on d'ailleurs seulement parler de naissance ?) mais le fait qu'il y ait une notion de commencement, de chemin et de but, implique qu'il y ait évolution: tous, nous évoluons à notre rythme. Et le corollaire de cette évolution, est qu'il y a une infinie diversité: chaque âme est unique et construite de son propre chemin unique d'évolution. Cette diversité est tout autour de nous: tapis à l'intérieur de ces corps d'enfants, d'adultes ou de vieillards que vous croisez chaque jour, se cachent des âmes de niveau d'évolution différents. On peut très bien croiser une vieille mamie cookie qui "contient" une âme toute jeunette, comme un nouveau-né braillard peut accueillir une âme déjà très ancienne et assagie.


Pour reprendre l'analogie de l'école, on a des maternelles, des lycéens et jusqu'aux enseignants (qui restent eux-mêmes étudiants... et oui !) Et tout ce petit monde se côtoie dans la même salle de classe, la Terre, vaquant à ses petites expériences (ou se mêlant de celles des autres.)


Le parallèle est amusant: l'évolution de la conscience d'une âme peut se comparer à l'évolution de la psyché d'un individu au cours de sa vie:

  • Les plus jeunes sont principalement pilotés par leur satisfaction immédiate et sont inconséquents compte tenu de leur niveau de conscience peu étendu, focalisé sur eux-mêmes,

  • Les adultes sont plutôt dans une recherche de contrôle sur le monde, une quête de pouvoir, une soif de confort matériel, et bien qu'ils aient la conscience qui s'est déjà élargie et leur ouvre les yeux sur tout ou partie des conséquences de leurs actes, ils peuvent choisir de les ignorer par convenance personnelle.

  • Enfin les anciens sont posés, assagis et largement conscients grâce à leur longue expérience. Ils ont pris beaucoup de recul sur les choses et ils aspirent à davantage de profondeur et d'élévation.

Et aussi longtemps qu'il y a eu des humains, il en a été ainsi, avec des âmes jeunes qui côtoie des âmes adultes et d'autres vieilles, en proportions variables.


OK Julien, tout cela c'est bien joli, mais ça tu l'as déjà dit dans d'autres posts... alors, tu veux en venir où ?


Et c'est effectivement là que je reboucle avec l'objet de ce post: pourquoi est-ce autant le bordel dans le monde aujourd'hui ?


Reprenons l'exemple de notre salle de classe d'âmes, la Terre. On a nos petites âmes, dans des corps d'humains, qui jouent avec la vie et apprennent. Des jeunes âmes "immatures", des anciennes plus expérimentées, et des entre-deux. Et l'on n'a jamais été aussi nombreux sur Terre.


Or, pour tous nos apprentissages, on (l'Univers, Dieu, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom...) nous a mis à disposition du matériel éducatif: une société, un environnement familial et social, une culture, une économie, des chemins de vies, des métiers, des savoirs, de la technologie, des loisirs... Et ce matériel éducatif est là, disponible en libre-service, posé à même le sol, disponible pour tous.

Il n'y a qu'à se pencher pour attraper tel ou tel objet pédagogique ; alors chacun se sert selon son libre-arbitre, et utilise, améliore, ou casse, repose, prête à son copain, ou monopolise...


Vous le voyez arriver, le problème ? et oui, c'est bien ça: quand le libre arbitre des consciences rencontre le libre-service des objets pédagogiques modernes.


Car jamais dans l'histoire connue de l'humanité, l'Homme n'a été aussi nombreux sur Terre. Et dans le même temps, jamais dans son histoire n'a-t-il eu à sa disposition autant de moyens puissants:

  • des objets matériels à accumuler et posséder, à jeter, qui ne sont plus d'origine naturelle mais totalement artificiels et finissent par pourrir la planète,

  • des réseaux de communication et une technologie de l'information qui fait qu'une information peut se relayer et faire le tour du monde juste en utilisant juste ton index pour cliquer,

  • des armes qui sont passées d'épées, de flèches et de lances, à la Tsar Bomba capable de tout vitrifier dans un rayon de 50km.


Le voilà, le problème. Voilà pourquoi aujourd'hui le monde est autant en crise, semble autant à l'agonie: le pouvoir de nuisance social, sociétal et environnemental associée aux conséquences du libre-arbitre de nombreuses âmes encore en quête de pouvoir et de possession, n'a jamais été aussi grand.


Hyper flippant, non ?


Et bien non. Pas tant que ça en fait.


D'une, parce que les âmes plus anciennes, participent consciemment ou non à cette classe, interagissent avec l'ensemble et impactent le déroulé des évènements. Certes elles ont elles aussi leur lot d'apprentissages propres à réaliser, mais une partie de leur job est aussi d'injecter un peu de leur expérience dans le système, pour accompagner vers une augmentation du niveau de conscience générale et un plus grand bien commun. Et ces âmes anciennes, j'en vois beaucoup se réveiller et s'assumer, aujourd'hui ! On peut compter sur nous-mêmes, les Humains !

Et de deux, parce que l'on peut aussi compter sur nos équipiers de chocs là-haut, ceux qui nous guident au quotidien. Que l'on en soit conscient ou pas, ils influent également sur nos chemins ; certes ils respectent en toute circonstance notre libre-arbitre, mais ils peuvent faire en sorte que les objets éducatifs trop dangereux pour notre niveau de conscience (genre, le bouton pour la Tsar Bomba !) ne se trouvent jamais sur notre chemin. Un peu comme l'assistante maternelle, qui met des barrières et des cache-prises pour éviter que les bébés ne s'électrocutent ou n'allument le gaz !


Cela étant, je pense que nos amis là-haut n'ont jamais eu autant de boulot qu'en ce moment, alors je profite de ce petit texte pour un bisou de remerciements.


Et vous, dans quelle classe pensez-vous être ? Et comment envisagez-vous de passer dans la classe supérieure à la prochaine rentrée ?


Merci de m'avoir lu !


Crédit photo ici










67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page