top of page
  • juliengautherot

Francine, résistante héroïque


Nuit du 5 au 6 août, en vacances en Savoie.

Je suis réveillé par les voisins qui rentrent de nouba ; éméchés, ils parlent fort et rient.


Je ne dors plus, mais je ne suis pas complètement réveillé pour autant.


"Francine Froment"

"C'est à toi que nous devons 112 vies épargnées"

"Résistante"

"Une chaîne d'informations importantes"

"Un visage : une jeune brune, belle et sévère, les cheveux en chignon"


Ces informations me reviennent, comme si je reprenais un rêve en cours. Mon mental s'éveille, se demandant s'il s'agit effectivement d'un rêve ou... d'autre chose. C'est tellement prégnant et précis ! Le visage en particulier me reste en tête, ainsi que le nom... Francine Froment... mon intellect rebondit sur l'information avec une vanne : "ça fait très pâtisserie tout ça !"


Et pourtant... me voilà tout à fait réveillé, et très curieux : j'ai besoin de savoir. Maintenant.


Je saisis mon téléphone, et googlise "Francine Froment". Je m'attends sincèrement à tomber sur le site internet de cette célèbre marque de meunerie, mais non : la page Wikipedia d'une Francine Fromond m'est proposée en tête de recherche. J'ai le cœur qui bat la chamade.


Je clique sur le lien, parcours les quelques lignes : cette dame était résistante française. Mes yeux s'écarquillent. Je poursuis ma lecture : communiste, elle a été en Russie pendant la seconde guerre mondiale pour s'y former aux techniques de renseignement. Elle est devenue experte dans la transmission radio, au cœur donc d'une chaîne d'information stratégiques ! Les informations semblent se confirmer!


Sur un autre site dédié à l'histoire, Francine est également répertoriée, et il est dit qu'une activité peu connue est son implication dans la lutte clandestine pour aider les réfugiés espagnols du franquisme. En lisant ce paragraphe je ressens un sentiment d'incomplétude, de tristesse et d'injustice: je ne sais pas d'où je tiens cela mais Francine a fait beaucoup plus... et les 112 vies épargnées ne sont jamais citées dans les articles qui lui sont dédiés.


Enfin, je me risque sur le test ultime : retrouverais-je ce visage que j'ai vu ? Je lance la recherche d'images sur Google... et c'est un choc mêlé de joie : c'est bien ELLE ! Il n'y a aucun doute ! La belle brune sévère !


Passée l'excitation, je prends quelques notes pour garder tout cela intact. Mais impossible de me rendormir, aussi je m'anesthésie le cerveau à coups de Netflix, pour ne plus penser. Céline dort paisiblement à côté et n'a rien perçu de mon agitation.


Au petit matin, en relisant mes notes de la nuit je suis pris par l'envie d'écrire et de faire savoir ce que Francine a fait. Je dois parler. Je n'ai évidemment aucune preuve pour étayer ce que les articles ne disent pas, mais il me faut partager ce que j'ai capté cette nuit : Francine Fromond a joué un rôle décisif pour sauver 112 personnes.


Last but not least : en en discutant ce soir avec Céline (qui accueille cela très stoïquement !) je relis la page wiki dédiée à Francine, et c'est là que cette information me frappe : elle a été fusillée un 5 août. Et c'est la nuit d'un 5 août, 79 ans plus tard, que je capte ces informations la concernant. C'est pas dingo ça ?


Pour l'histoire (merci wiki) Francine a été torturée par les nazis avant d'être exécutée à l'âge de 26 ans. Elle a également été la première femme parachutée en France !


Merci Francine, pour ton courage, ta combativité , ton sens de la justice et ta générosité, j'espère que ce petit texte que je partage sur toi te permettra d'être davantage en paix 💓







53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page